Parrainage d’arbres

6 adolescents arborent fièrement leur convention de parrainage

Comment sensibiliser des ado de 11-14 ans à la vie forestière ? Par le parrainage d’arbres tout aussi jeunes !

De prime abord, l’idée ne séduit pas ma jeune troupe. Car pas question de dépenser un centime pour ces jeunes plants, ni de déployer trop d’effort. Mais l’idée n’est pas là. Ouf ! L’idée est de simplement informer et sensibiliser ces jeunes à la vie que mènent des douglas et mélèzes dans cette région de Creuse. Plantés en 2018, puis regarnis en 2019 pour 2050 d’entre eux, ces 8600 plants ont déjà subi les assauts du climat et de la nature : sécheresse des étés 2018 et 2019, frottements des chevreuils qui fragilisent les troncs, insectes hylobes qui attaquent les mélèzes, sans compter la neige lourde d’octobre 2018 qui a cassé les jeunes branches. A peine âgés de 4 ans, ces douglas et mélèzes entrent dans la vie avec déjà quelques freins et handicaps. Seuls les plus vigoureux et robustes atteindront l’âge honorable & exploitable des 50 ans, si toutefois une tempête ne les jette pas au sol en quelques heures.

Jeune plantation de douglas, Creuse

En attendant, en ce mois d’octobre, ces jeunes plants semblent bien remis de ces premiers aléas climatiques. Leur haute pousse annuelle témoigne de leur résistance. Nos jeunes adolescents arborent fièrement leur convention de parrainage. Chacun d’entre eux s’engage à prendre soin d’une ligne de 50 jeunes pousses. Pour le moment, ces douglas mesurent environ 1 mètre. Bientôt ils prendront de l’ampleur et dépasseront leurs parrains & marraines.

Mais quelles actions ces 6 ado pourraient-ils entreprendre pour protéger ces arbres ? Sur le terrain, pas grand’chose. Ils ne viennent dans ces contrées que trop rarement. En revanche, ils pourraient à leur tour passer le mot autour d’eux : dire leur fierté d’être parrain ou marraine d’arbres, d’être engagés, sensibilier à leur tour leurs copains. Voeu pieux, sans soute. Je sème l’idée, on verra si elle porte ses fruits !

Réalisent-ils qu’en prenant soin de jeunes arbres, ils assurent leur avenir commun ? Pas facile à comprendre à 11 ou 14 ans quand on vit en ville, loin des forêts. Toutes les occasions sont donc à saisir pour informer et former cette jeune génération – plutôt plus écologiste que la nôtre. Le parrainage est une action simple, vertueuse, gratuite. L’engagement se résume à « prendre soin » des arbres. il se décline graduellement et potentiellement depuis une simple visite annuelle jusqu’à la pose de piquets, par exemple, autour de chaque plant en guide de protection contre les cervidés ou contre la neige trop lourde.

Le groupement forestier, pour sa part, assume les frais d’entretien, les élagages et éclaircies. Les co-gérants du GF mobilisent toute leur énergie disponible pour produire de beaux arbres exploitables, dans le respect d’une gestion durable et responsable.

Nos jeunes parrains seront-ils sensibles à la fragilité de leurs protégés ? Que retiendront-ils de cette journée ensoleillée à compter ‘leurs’ arbres ?

Juliette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s