Grimpe d’arbres, un bain de forêt assuré

Avez-vous déjà rêvé d’escalader des arbres de branche en branche, de rester perché là-haut, d’y construire votre cabane ? La grimpe d’arbre est cette activité, ludique et encadrée, qui vous permet de réaliser ces rêves.

La grimpe d’arbre n’a plus rien à voir avec l’accrobranche actuel dont il tire pourtant ses origines. Escalader les arbres, arriver à leur cime via leur tronc et leurs branches, à l’aide de cordes et de sangles, tel est le principe de l’activité. Ces cordes tiennent lieu d’assurance, de tuteur éphémère. Elles sont installées par les grimpeurs professionnels, puis retirées, juste après chaque atelier. La grimpe d’arbre est de ce fait respectueuse des arbres; elle n’abîme pas les troncs ni les branches. Cette activité ludique s’adresse à une cible très large, des plus jeunes aux moins jeunes, aux personnes handicapées également.

J’ai opté pour cette activité à l’occasion de deux anniversaires : les 70 ans de mon père, les 45 ans de mon mari. Deux belles journées sportives, ludiques, familiales, amicales, encadrées par l’association Arboreale. Pas sûr que cette asso existe encore vu que les dernières publications web datent de 2013… Quand bien même, il existe certainement d’autres associations encadrées par des grimpeurs éducateurs sportifs.

L’idée n’est pas de grimper aux arbres le plus vite possible. Non. Le challenge est plutôt personnel : arriver en haut en dépassant ses propres limites, se faire confiance, ou faire confiance à son partenaire, grimper doucement, sûrement. Chacun choisi à quelle hauteur de l’arbre il souhaite s’arrêter, faire une pause, aller plus haut ou redescendre. On peut grimper jusqu’à la cime des arbres de différentes façons, à travers les ateliers ‘moulinette’ ou ‘liane’ par exemple, et en redescendre en rappel ou en tyrolienne.

Pour corser le tout j’avais constitué des équipes et chacune d’elles devait rapporter un objet fixé en haut des arbres. A terre, les équipes avaient aussi créé qq oeuvres d’art en mode ‘land art‘. Et pour les départager, rien de tel qu’un tir à la corde! Bain de feuilles assuré!

Bien que l’accrobranche soit en vogue aujourd’hui, je recommande vivement cette autre façon de découvrir la forêt. D’en haut les arbres prennent une autre dimension; on les voit sous un autre angle, la terre aussi.

Juliette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s